SANTE ANIMALE : LA MALADIE D’AUJESZKY

Le réseau SAGIR en action : pour notre deuxième collaboration avec la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Aveyron, nous avons choisi un sujet de préoccupation pour les chasseurs et chasseresses : la Maladie d’Aujeszky ou Pseudo-Rage.

Elle est causée par un Herpès virus et bien qu’elle puisse provoquer de la mortalité chez les porcs, notamment les jeunes, elle est souvent asymptomatique chez les sangliers.

La France continentale est officiellement indemne en élevage depuis 2008. Mais les sangliers restent un réservoir pour la maladie. Dans certains départements, le taux d’animaux porteurs peut atteindre les 25 %. En Aveyron, des analyses réalisées en 2009 n’avait pas mis en évidence d’animaux positifs.

Les chiens de chasse se contaminent par contact avec des sangliers infectés ou par voie orale en ingérant de la viande ou des viscères de sangliers. Généralement, la mortalité est extrêmement rapide (24 à 48 heures) après la survenue des premiers symptômes (forte démangeaison, trouble de la coordination, hypersalivation, …).

Le seul vaccin disponible est AUSKIPRA BK® mais il n’est homologué que pour la vaccination des porcs. Dans le contexte actuel, une ATU (autorisation temporaire d’utilisation) a été délivrée, ce qui permet aux vétérinaires de réaliser la vaccination sur les chiens en zone à risque.

La FNC a lancé une étude pour vérifier l’efficacité de ce vaccin. A ce jour, les premiers résultats ne font pas état d’une protection suffisante via les anticorps, mais l’étude doit se poursuivre pour évaluer l’immunité cellulaire.

En attendant sa conclusion définitive, il faut limiter l’exposition des chiens :

  • En minimisant autant que possible le contact chien-sanglier
  • Et en ne les nourrissant pas de produits issus des sangliers

Une version plus complète de l’article est disponible ici

Partager l'article

L'actualité Aveyron Labo